Nous pratiquons tout type de chirurgie : vous déposez votre animal et nous le prenons en charge de son anesthésie jusqu’à son réveil dans notre unité d’hospitalisation. Nous vous informerons sur le déroulement de la chirurgie et sur les soins à apporter après celle-ci.

Toutes nos chirurgies sont pratiquées à l’anesthésie gazeuse.

La stérilisation - castration

Réalisée avant la puberté, la stérilisation comprend de nombreux avantages comportementaux et surtout médicaux.

Pourquoi faire stériliser sa chienne/chatte ?

Outre l'avantage des suppressions des chaleurs et donc des pertes de sang, il y a aussi la diminution des fugues, la suppression des portées non désirées, des grossesses nerveuses, mais surtout elle protège votre animal des maladies dues à l'action des hormones sexuelles. L'influence prolongée d'hormones (cycles successifs dus à l'âge, pathologie ovarienne (kystes), pseudo-gestation) offre un climat favorable à l'infection de l'utérus. Cette infection utérine, encore appelée « pyomètre », est une affection caractérisée par l'accumulation de pus dans l'utérus, dont l'apparition est étroitement liée au cycle sexuel de la femelle.

Contrairement aux idées reçues, l'origine du pyomètre n'est pas infectieuse mais essentiellement hormonale. La meilleure prévention de l'apparition de cette affection grave et relativement fréquente est de limiter, voire proscrire, l'usage des contraceptifs et d'envisager la stérilisation de la femelle qui n'est plus destinée à la reproduction.

Actuellement, l'intervention vétérinaire chirurgicale est toujours le traitement de choix et il s'agit souvent d'une opération faite en urgence parfois précédée d'une mise en perfusion tant cette maladie induit des troubles rénaux pouvant être en défaveur d'une anesthésie générale (état de septicémie : les bactéries passent dans la circulation sanguine). On doit effectuer une ablation de l'utérus et des ovaires. Une antibiothérapie postopératoire sera poursuivie après l'intervention.

La stérilisation - castration chez le chat

Les mamelles sont fréquemment le siège de tumeurs chez les chiennes/chattes âgées non stérilisées, mais la probabilité d'apparition de ces tumeurs est réduite de 99% si la chienne est opérée avant ses premières chaleurs. De plus, ses tumeurs peuvent aller jusqu'à se disséminer dans l'organisme (métastases) surtout chez le chat et provoquer des dégâts irréversibles.

Pourquoi faire castrer son chien/chat ?

Si vous possédez un mâle, la castration permet d'éviter fugues et bagarres à des fins sexuelles. De plus, certains chiens sont difficilement maîtrisables en promenade, tentant incessamment de rejoindre les femelles qui passent !. N'abordons même pas l'odeur nauséabonde des marquages urinaires territoriaux des chats mâles...

D'un point de vue médical, la castration anéantit le risque de tumeurs des testicules et d'hypertrophie bénigne de la prostate. La prostate augmente de taille (inflammation, hyperplasie, tumeur) ce qui gêne le passage des selles dans le rectum (le chien est constipé) et de l'urine dans l'urètre (le chien a du mal à uriner). Il y a peu de solutions médicales ou chirurgicales à ceci.

Âge idéal pour la stérilisation

Afin d'accroître les chances de votre ami d'échapper aux maladies citées plus haut, la stérilisation doit être réalisée avant les premières chaleurs. Chiens : Cette période se situe entre 6 et 7 mois pour les chiens de petites races, et entre 10 et 12 mois pour les grands chiens. Chats : Cette période se situe entre 6 et 7 mois. Furets : Pour une femelle, il convient d'attendre au moins l'âge de 6 mois. Chez le mâle, il est préférable d’attendre ses 10 ou 12 mois, pour lui laisser une croissance normale optimale. Lapins / Cobayes : peut être pratiquée à partir de 6 mois, l'idéal étant entre 6 mois et 1 an.

Mon animal a 8 ans, est-ce que cela vaut encore la peine de le stériliser ?

OUI !!! pour toutes les raisons déjà citées plus haut, IL N’EST JAMAIS TROP TARD pour prévoir cette opération, il suffira d'adapter le type d'anesthésie à l'âge de votre animal (anesthésie gazeuse).

Conséquences possibles de la stérilisation

Chez la femelle, la stérilisation consiste à retirer les ovaires. Chez le mâle, une ablation des testicules est réalisée. Il existe une stérilisation « chimique » par comprimé ou injection, mais elle est à déconseiller chez les animaux non destinés à la reproduction car elle doit être répétée tout au long de la vie et ne protège aucunement des maladies citées plus haut.

Les conséquences de la stérilisation sur le comportement dépendent de chaque individu. Elles seront non perceptibles chez certains, d'autres seront plus calmes,…

Enfin, les chiens et chiennes stérilisés voient leur métabolisme modifié : en effet, lors de la chirurgie, le vétérinaire a dû en quelque sorte enlever un organe qui demandait de l'énergie, leurs besoins en calories sont donc moindres. Il est donc important de nourrir ces animaux avec des aliments allégés ou de réduire la quantité de nourriture. Une surveillance du poids, une alimentation adaptée et un exercice quotidien permettront donc à votre ami de garder la ligne. Il est donc absolument FAUX de dire qu'un animal stérilisé ou castré à tendance à grossir...

Les cas de la furette et du furet

Outre l'atténuation de l'odeur corporelle du mâle et de la femelle, si vous ne souhaitez pas (ou plus) faire de reproduction, il faudra absolument faire stériliser votre furette sans quoi elle risque l’aplasie médullaire dont l’issue est très souvent fatale. Qu’est-ce que l’aplasie médullaire ? (hyperestrogénisme) : lors de la période de reproduction, la femelle en chaleur sécrète des œstrogènes jusqu'à ce qu'elle soit fécondée. Cette production d'hormones peut durer des mois jusqu'à ce que ces hormones toxiques pour les cellules médullaires provoquent une anémie sévère, des saignements (problème de coagulation), une production limitée de globules blancs, d'hématies et de plaquettes et une perte d'immunité rendant l'animal sensible aux infections bactériennes

Un implant de longue durée est aujourd’hui disponible pour éviter la chirurgie.

Les rongeurs, cobayes et lapins

Les rongeurs, cobayes et lapins

Stériliser votre lapin/cobaye peut devenir très utile dans plusieurs cas. Tout d'abord, si vous possédez un couple, cela permet d'éviter de se retrouver avec des petits inattendus. Ensuite, si le comportement sexuel de votre lapin/cobaye devient gênant, cela permet tout simplement de le calmer. Pour les lapines, la stérilisation est un acte chirurgicale qui est souvent conseillé pour des raisons médicales même si vous n'observez aucun comportement anormal et même si elle vit seule. En effet, c'est la seule mesure efficace contre les maladies de l'organe reproducteur chez la femelle. L'adénocarcinome utérin est très fréquent chez la lapine non stérilisée. Le risque s'élève à 80% chez les lapines de plus de 5 ans.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.