Anesthésie de votre animal de compagnie

L'anesthésie générale est un processus qui agit sur l'ensemble du système nerveux, et provoque un sommeil profond. Elle est obtenue par injection de produits anesthésiants et/ou inhalation de gaz anesthésiques.

Elle plonge l'animal dans un état d'inconscience avant une procédure médicale, ce qui lui permet de ne ressentir aucune douleur et de n'avoir aucuns souvenirs ultérieurs des soins effectués. L'anesthésie est un acte si important et si technique qu'elle est une spécialité en médecine humaine.

On en distingue deux types :

  • l'anesthésie locale et/ou locorégionale : elle permet de n'endormir que la partie du corps sur laquelle se déroulera l'opération, elle est peu utilisée.
  • l'anesthésie générale : elle plonge l'animal dans un état comparable au sommeil. Elle peut être "fixe" ou "gazeuse".

Notre centre vétérinaire à Nivelles réalise ses interventions chirurgicales sous anesthésie gazeuse.

Anesthésie de votre animal de compagnie

Examen pré-opératoire

Toute anesthésie est précédée d'un examen approfondi du patient, si nécessaire, en fonction de l'état de santé, de l'âge ou des antécédents un bilan pré-anesthésique est effectué. Ce bilan consiste en une prise de sang afin d'évaluer l'intégrité des grandes fonctions de l'organisme. Il n'existe pas de protocole anesthésique type et chaque animal est un cas particulier auquel on doit adapter ses actes afin d'agir dans des conditions de sécurité maximales.

Pré-anesthésie ou tranquillisation

Toute anesthésie est précédée d'un examen approfondi du patient, si nécessaire, en fonction de l'état de santé, de l'âge ou des antécédents un bilan pré-anesthésique est effectué. Ce bilan consiste en une prise de sang afin d'évaluer l'intégrité des grandes fonctions de l'organisme. Il n'existe pas de protocole anesthésique type et chaque animal est un cas particulier auquel on doit adapter ses actes afin d'agir dans des conditions de sécurité maximales.

Les produits utilisés lors de cette étape sont souvent réversible.

L’anesthésie fixe

Après mise en place d'un cathéter, une ou plusieurs drogues sont injectées par voie intraveineuse, au besoin de l'anesthésique peut être ré-injecté pour prolonger le temps de narcose. Ce type d'anesthésie est réservé à des interventions de courte à moyenne durée. Il existe aussi des produits de très courte durée d’action : ils peuvent être utilisés pour retirer un épillet logé dans un conduit auditif par exemple.

Ce type d’anesthésie n’est pas réversible et il est difficile de réveiller l’animal en cas de problème : on laissera agir le produit et l’animal se réveillera tranquillement tout seul en cage de réveil.

L’anesthésie gazeuse

Après induction par injection intraveineuse d'un anesthésique de très courte durée d'action le patient est intubé et connecté à un appareil d'anesthésie. Le circuit distribue un gaz anesthésique (Isoflurane) dans de l'oxygène. Il s'agit de la technique d'anesthésie la plus sure: le contrôle de la quantité d'anesthésique distribuée est instantané. L'intubation de l'animal et donc sa connexion au circuit respiratoire permet de prévenir et prendre en charge efficacement les éventuelles déficiences cardio-respiratoire responsables de la plupart des accidents anesthésiques. L'anesthésie gazeuse est celle qui fait appel aux agents anesthésiques les moins toxiques et par conséquent les plus surs, c'est actuellement celle qui présente la plus grande marge de sécurité pour le malade.

Ceci procure une qualité d'anesthésie exceptionnelle, réduisant les risques au minimum, notamment en cas d'intervention prolongée. Le réveil est plus rapide et l'animal récupère très rapidement de son anesthésie. L’anesthésie gazeuse peut s'accompagner de la mise en place d'une voie veineuse (cathéter), et d'une perfusion. Ceci permet d'éviter les hypotensions lors de l'anesthésie, et est d'une aide précieuse lors d'accident anesthésique, puisqu'elle nous permet d'injecter les produits nécessaires lors de réanimation.

Cette procédure est particulièrement intéressante en cas d'anesthésie de NAC (lapins, cobayes ...), très sensibles à l'anesthésie. Il suffit d’arrêter les gaz pour que l’animal commence à se réveiller.

Toutes les interventions chirurgicales de notre centre vétérinaire sont réalisées sous anesthésie gazeuse.

Si il n'existe pas de risque nul en matière d'actes médicaux, les techniques actuelles d'anesthésie et d'analgésie vétérinaire permettent la réalisation d'interventions souvent complexes dans des conditions de sécurité optimales pour le patient. Les procédures utilisées sont identiques à celles pratiquées en médecine humaine.

Anesthésie de votre animal de compagnie

Récapitulatif

 

Anesthésie FIXE

  • Souvent Injection Intramusculaire = pas de cathéter
  • Pas d’intubation
  • Réveil long.
  • Difficulté de stopper l’anesthésie.
  • Nécessitée de réinjecter pour allonger l’anesthésie.

Réanimation quasi impossible en cas d’arrêt respiratoire ou cardiaque.

Anesthésie GAZEUSE

  • Cathéter = accès veineux.
  • Intubation = accès aux voies aériennes
  • Réveil court.
  • Anesthésie réversible rapidement.
  • Anesthésie presque aussi longue qu’on le désire.

Réanimation aisée en cas d’arrêt respiratoire ou cardiaque (accès respiratoire et veineux déjà présent !).

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.